Levain maison et ses pains et gourmandises

Le levain, une de mes fiertés du moment 🙂

Après une première tentative il y a quelques années, j’ai enfin (re) sauté le pas et là, une merveille même en le laissant quinze jours à l’abandon pendant les vacances !

Tout d’abord, je tiens à remercier une amie, Déborah du blog « La cuisine de Déborah », pour la recette de son levain semi ferme qui, bien que « long » à mettre en place (comme tous les levains bien sûr) est une belle réussite !

Personnellement, je le nourris tous les trois jours (hormis pendant les vacances de la Toussaint où il a du se débrouiller seul) et il est de plus en plus beau. A nous les bons pains et compagnie en passant par les gâteaux au levain de mon enfance dont j’ai gardé un excellent souvenir !

Aujourd’hui, je ne vous donnerai pas de recette particulière mais « juste » le lien vers l’article de Déborah qui vous permettra, si vous souhaitez vous lancer, de créer un beau et bon levain. Et prochainement, vous retrouverez sur le blog les recettes du pain semi complet complet au seigle et au levain ainsi que celle des crêpes et des gaufres à la châtaigne et au levain mais également celle du pain au levain standard.

Avant cela, une chose à savoir sur la quantité de levain à ajouter à la pâte pour un bon résultat.

Personnellement, j’ai lu un peu partout qu’il fallait entre 100 et 150g de levain pour 500g de farine et c’est ce que j’ai longtemps réalisé jusqu’à ce que je teste la méthode 1, 2, 3 de Florence du blog Makanai Bio (super blogueuse boulangère que j’aime beaucoup !) qui m’a conquise !

La technique consiste à peser 1 part de levain puis 2 parts d’eau et 3 parts de farine.

Exemple : pour 150g de levain, j’ajoute 300g d’eau et 450g de farine.

 

Recettes du blog

Pain au levain

Pain semi complet au seigle et au levain

Pancakes au levain

Crêpes au levain

Gaufres à la châtaigne et au levain

Briochettes aux mille pépites de chocolat 

 

Edit novembre 2020

Si vous me suivez sur Instagram ou FB, vous avez vu que durant le premier confinement, en avril, j’ai retenté l’aventure avec un autre levain, celui d’Eric Kayser à la farine de seigle, très simple à mettre à place et extra !!

Maintenant, je le nourris parfois à la farine complète, j’ai même testé la farine de grand épeautre et je m’en sers aussi bien dans les pâtes classiques que dans les pâtes sans gluten (attention si une personne de votre entourage est allergique aux protéines de blé ou a une maladie cœliaque, n’utilisez surtout pas ce type de levain qui en contient).

Concernant les pains sans gluten, vous trouverez un pain hyper moelleux ici.

Prochain défi, le levain sans gluten ! J’en ai repéré un sympa chez Laurent Dran du blog La faim des délices dont j’aime beaucoup le blog également.

Le bonheur ça se partage 😉

Comments are closed.

error

Newsletter & Cie