Pain et Pains hamburgers sans gluten extra moelleux !

Après le test du pain sans gluten contenant plus de psyllium et de fécule qu’habituellement et le rendant donc bien moelleux (voir instagram ou FB), j’ai réalisé d’autres tests par la suite et en voici un apprécié par toute la maisonnée, si bien qu’il ne m’en restait pas beaucoup pour moi qui suis pourtant la seule à manger en grande partie sans gluten 😅 Tant mieux il faut dire, c’est que c’est réussi 😊

Pour commencer, j’y ai mis moins de fécule que dans la première recette car oui la fécule c’est sympa, ça allège et compagnie mais côté indice glycémique, bof bof 😅 Déjà que ce pain contient de la farine de riz (semi complète certes mais ça reste toujours un IG haut). Ensuite, en plus de ces ingrédients, j’y ai mis de la farine de sarrasin et de la farine de teff plus facile à travailler que les autres farines sans gluten (cette farine se rapproche des farines classiques avec gluten car elle apporte de l’élasticité et est donc facilement panifiable, de plus, elle est bien riche en micronutriments) et côté levant, après avoir testé la levure boulangère seule et le lev’quinoa seul, j’ai fait un petit mélange des deux et voilà le résultat !

Ingrédients pour 1 gros pain ou 2 petits type cakes :

140 g de farine de teff

100 g de farine de riz

60 g de farine de sarrasin

150 g de fécule de pomme de terre (ou de maïs – Maïzena)

50 g d’arrow-root (fécule)

30 g de psyllium blond (4 cs)

550 ml d’eau à température ambiante voire tiède

8 g de Lev’quinoa + 15 g de levure boulangère fraîche (ou uniquement 20 g de levure fraîche ou 25 g de lev’quinoa)

1 cc de miel

8 g de sel (1 bonne cuillère à café) (j’ai testé le gomasio* en remplacement du sel mais il en faut beaucoup plus que les 8 g pour avoir un pain goûteux 🙂 )

30 ml d’huile d’olive (4 cs)

Herbes (en fonction de vos souhaits du moment…et de la saison : origan, basilic, herbes de Provence… )

*Le gomasio est un mélange de sel et de graines de sésames torréfiées et broyées pouvant servir d’alternative au sel. 

Préparation

1. Versez l’eau tiède dans votre saladier (ou bol du robot pétrisseur) puis ajoutez-y le lev’quinoa et/ou la levure boulangère ainsi que la cuillère à café de miel (elle permet d’activer la levure) puis ensuite le psyllium et enfin les farines et fécules ainsi que le sel, l’huile et les herbes. Laissez reposer tel quel 10 minutes le temps que le psyllium forme un gel et que le lev’quinoa et la levure se diluent.

2. Pétrissez jusqu’à obtenir un mélange homogène et bien lisse (comptez bien 10 minutes au robot et le double à la main ou à la cuillère en bois ou spatule).

La consistance de la pâte est collante ce qui est normale surtout pour les pâtes sans gluten qui demandent plus d’humidité. Ne rajoutez surtout pas de farine au risque de vous retrouvez avec le contraire de ce que l’on recherche (moelleux et légèreté). 

3. Formez vos pains et déposez-les soit sur une plaque, soit dans un ou des moules puis laissez lever 1 heure ou plus (généralement 1h30 mais tout dépend de la température ambiante).

4. Vers la fin de la levée, placez le lèchefrite dans le bas du four et préchauffez le four à 250°C pendant 10 minutes.

5. Farinez ou parsemez de graines votre ou vos pains (humidifier la surface ou éventuellement un mélange d’eau et de miel aidera à la tenue des graines) puis enfournez. Versez de l’eau froide dans le lèchefrite et refermez aussitôt la porte du four.

6. Laissez cuire 10 minutes à 250°C (5 minutes pour des petits pains ou pains hamburgers) puis baissez le thermostat à 180/200°C et faites cuire pendant 30 minutes environ (10 min environ pour les petits).

7. Démoulez votre pain du moule et laissez-le refroidir sur une grille pour éviter l’accumulation de l’humidité qui peut se former sous le pain et ainsi garder une croûte croustillante.

Pour des pains hamburgers comptez 90 à 100 g environ de pâte par pain. Il vous suffit de former des boules (bouler pour le terme technique) et de les aplatir avec la paume de votre main avant de les laissez lever. Vous devriez en obtenir une dizaine avec cette quantité voire plus pour des petits pains.  

Ce pain se conserve très bien et reste moelleux même deux jours après. Il se conserve aussi parfaitement au congélateur.  

Le bonheur ça se partage 😉

Comments are closed.

error

Newsletter & Cie