Le Creusois – Moelleux aux noisettes (sans jaunes d’oeufs)

Le Creusois, un gâteau moelleux et extra bon à la noisette – et pas sec du tout contrairement à ce qu’on peut entendre sur ce gâteau – que mon amie-sœur et sa maman faisaient assez souvent durant notre enfance… (Merci à toi pour l’autorisation de publication :)).
J’ai retrouvé la recette par hasard dans un trèèèès vieux cahier et, en le réalisant avec mon petit, j’y ai retrouvé le goût de notre enfance !! ♥  Et après réflexion, je crois bien que mon amour pour la noisette vient de cette époque en fait 🙂  Et puis, la noisette c’est bon pour la santé, c’est très énergétique, plein de manganèse, de cuivre, de magnésium, de fer, de phosphore, de zinc, de vitamine B et E alors autant se laisser aller à cette jolie gourmandise !

Parlons maintenant de ce gâteau creusois. Cette spécialité réalisée avec des noisettes est un dessert provenant de la Creuse (23), dans le Limousin. Elle a été “inventée” à la fin des années 60 par un pâtissier nommé M. Langlade après que M. André Lacombe, alors président des Pâtissiers de la Creuse, eut l’idée de lancer un gâteau et d’en faire une spécialité du département de la Creuse. M Langlade se serait apparemment inspiré d’une ancienne recette écrite en ancien français et retrouvée sur un parchemin du XVème siècle.
De nos jours, la recette du Creusois est gardée secrète et n’est connue que par 31 pâtissiers de l’association “Le Creusois” qui ont l’autorisation de fabriquer ce gâteau et de le vendre sous cette appellation.

Je vous donne ici la recette que je détiens (on trouve un peu partout différentes recettes se ressemblant plus ou moins) et que j’ai légèrement modifiée (technique et quantité de sucre) ainsi que la version originale en bas de page, dans les conseils.

 

Ingrédients

6 blancs d’oeufs
150g de sucre de canne (la recette originale en comporte 300g)
10g de sucre vanillé maison (ou un sachet de sucre vanillé du commerce)
150g de farine (ici, sans gluten)
125 g de noisettes (ou poudre de noisettes)
180g de beurre fondu
2 cc de levure chimique (1 sachet)

Préparation 

Préchauffez le four à 180°C.

Torréfiez légèrement les noisettes puis mixez-les jusqu’à obtenir une poudre puis réservez-les de côté.
Si vous utilisez de la poudre de noisettes, torréfiez-la, la saveur n’en sera que meilleure.

Montez les blancs en neige avec une pincée de sel et, à la moitié de la montée, versez doucement le sucre et le sucre vanillé puis laissez monter jusqu’à obtenir une belle texture ni trop molle, ni trop ferme (à bec d’oiseau, comme on dit dans la jargon technique).

Versez la farine puis le beurre fondu, la poudre de noisettes et la levure. Mélangez délicatement.

Verser la pâte dans un moule beurré (moule de 28 cm de diamètre pour nous) puis enfournez et faites cuire 25 à 30 min. Il doit être doré mais pas sec à l’intérieur. Surveillez la cuisson en plantant la lame d’un couteau au centre du gâteau. La lame doit en ressortir légèrement humide.

 

Conseils : La version originale se réalise en mélangeant le tout et en montant les blancs en neige sans le sucre. 

Vous pouvez servir ce gâteau avec de la crème anglaise réalisée grâce aux jaunes d’oeufs restants.

Je ferai (rééditerai) bientôt un article regroupant les recettes utilisant des jaunes d’oeufs, ainsi les idées seront à disposition sur un seul article.

Le bonheur ça se partage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter & Cie