Couronne briochée à l’érable

Qui n’aime pas la brioche bien moelleuse, filante et fondante en bouche ? Celle que je vous propose là est de plus au merveilleux goût irrésistible de sirop d’érable ! J’avoue, mais vous le savez depuis un moment je pense, j’adooore le sirop d’érable 🙂

Pour la recette de base, j’ai repris la fameuse recette de la brioche du boulanger, la meilleure selon moi et selon de nombreuses personnes bien que très calorique.

Ingrédients

270g de farine (T65 ou 55)

150g d’œufs (3 œufs moyens)

50ml de sirop d’érable

1cc de sel (6g)

8g de levure boulangère déshydratée ou 20g de levure fraîche

220g à 250g de beurre mou

Préparation

  1. Versez les œufs, le sucre et le sel dans un saladier (ou le bol de votre robot) puis versez la farine et creusez-y un puits dans lequel vous déposerez la levure (il n’est pas nécessaire de réhydrater la levure).
    Mélangez bien au robot pétrisseur pendant 10 minutes environ (le double si vous pétrissez à la main).

2. Incorporez ensuite le beurre mou coupé en morceaux et pétrissez pendant environ 5 minutes au robot pétrisseur (crochet ou mieux au fouet plat, ça donne du corps, du volume à la pâte) jusqu’à obtention d’une pâte souple et homogène. Ne rajoutez surtout pas de farine même si la pâte vous semble très molle, c’est ainsi qu’elle doit être ! Plus la pâte est collante, plus la mie sera aérée, filante et fondante. 


3. Laissez lever à l’abri des courants d’airs pendant 1h30 à 2 heures en dégazant une fois ou deux si la pâte gonfle trop.
Le mieux c’est 30 minutes à température ambiante ou près d’une source de chaleur + 1h à 1h30 au frigo ou alors toute une nuit au réfrigérateur (le froid favorise le façonnage, permet de ne pas utiliser de farine pour cette étape et cela n’altère en rien la levée de la pâte).

Pensez à rompre (ou rabattre)* votre pâte entre les 2 étapes (juste avant de la mettre au frigo).
*Rompre ou Rabattre la pâte = la dégazer en la repliant plusieurs fois sur elle-même puis en la soulevant avec les mains pour la faire retomber d’un coup sec. Cette opération chasse l’air formé durant la fermentation. Il est donc important de rompre la pâte au fur et à mesure que les levures se multiplient.

 

4. Quand la levée est terminée, reprenez votre pâte, dégazez, prélevez des morceaux de pâte de 50 à 60 g chacun (normalement vous devez en obtenir 8) et boulez (façonnez des boules en les roulant sur le plan de travail).

5. Laissez pousser à nouveau à couvert et à l’abri des courants d’air pendant 30 à 45 minutes suivant la température de la pièce.

6. Dorez à l’œuf entier, parsemez de noisettes concassées, de pralin ou mieux…de pépites d’érable et faites cuire environ 30 minutes à 180°C/200°C.

Voilà votre couronne briochée filante et moelleuse comme un nuage prête à être dégustée !

Si vous souhaitez des conseils sur la réussite d’une brioche, n’hésitez pas à lire l’article “Comment réussir une pâte à brioche“.

Le bonheur ça se partage 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Newsletter & Cie